Au compte sur vous !

Ok, j’y vais ….

Publicités

Des étudiants aident des étudiants !

Devenez bénévole d’un jour ! On compte sur vous, aidez-nous !

REJOIGNEZ LES ÉQUIPES BÉNÉVOLES LORS DE LA COLLECTE NATIONALE 2019 

QUI AURA LIEU LES 08 & 09 MARS

L’organisation demande plusieurs mois de préparation : prospection des magasins, prévision des moyens logistiques nécessaires (camion et stockage), communication et surtout recrutement d’un maximum de bénévoles pour pouvoir couvrir un maximum de magasins !

En 2018, grâce aux 77 000 bénévoles qui ont participé les 9 et 10 mars, 7 877 tonnes de produits ont été collectées, soit plus de 7,8 millions de repas supplémentaires. Ces produits alimentaires et d’hygiène permettent une distribution toute l’année et permettent surtout de diversifier l’alimentation pour les personnes accueillies aux Restos.

La Collecte Nationale doit continuer à être développée ; c’est une nécessité pour compléter de manière suffisante les approvisionnements et atteindre les objectifs budgétaires de l’association. Les 2 jours permettent de collecter 1/4 de l’ensemble des dons alimentaires annuels faits aux Restos, ce qui est particulièrement efficace ! À ce jour, environ la moitié des magasins nationaux sont couverts, ce qui laisse encore des possibilités et cela n’est possible que grâce au soutien de bénévoles d’un jour :

+ DE BÉNÉVOLES = + DE MAGASINS COUVERTS = + DE TONNAGE COLLECTÉ !

On compte sur vous - Coluche

La Collecte est avant tout un moment de partage et de générosité,

entre bénévoles Restos, bénévoles d’un jour, équipes magasins et donateurs particuliers :

Rejoignez nous !    Je m’inscris et serai contacté par un organisateur

Sensibiliser les jeunes à la précarité et aux actions des bénévoles !

LUDRES

Les Restos du cœur au collège

Avec les actions en faveur d’ELA, les collégiens ludréens se distinguent déjà de fort belle manière. Ils ont eu rendez-vous avec Lionel Vidal, bénévole auprès des Restos du cœur venu les visiter pour les sensibiliser à la solidarité auprès des plus démunis. Brigitte Larcher, principale adjointe et Lionnel Beaufort, le principal, ont jeté les grandes lignes de la collecte solidaire qui a commencé lundi pour une durée de quinze jours, en produits alimentaires non périssables, produits d’hygiène et pour bébés à déposer en vie scolaire.

Les bénévoles du cœur

THIAUCOURT-REGNIÉVILLE

A la petite annexe des Restos du cœur de Thiaucourt, située sous la médiathèque, des bénévoles continuent à faire vivre « La petite idée de Coluche » dont c’est la 34e campagne. Le local est ouvert le mardi de 14 h à 16 h pour les inscriptions et le mercredi aux mêmes horaires pour la distribution.

Marie-Odile, la responsable, et son équipe avec Jean, Karine, Laurence, Vincent, Robin, Claude et Paul sont toujours sur la brèche et reçoivent chaque semaine seize familles de Thiaucourt et du secteur dans leur petit local.

 

Deux bénévoles vont chercher le ravitaillement le mardi après-midi à Pont-à-Mousson avec une camionnette mise gracieusement à disposition par la mairie. Les autres rangent les produits sur les rayons, préparent les bacs et assurent la distribution le mercredi de 14 h à 16 h.

Chaque fois, les bénéficiaires sont reçus dans une ambiance chaleureuse autour d’un café.

« Le local est exigu, nous sommes à la recherche d’un autre lieu, d’autant plus qu’il y aura prochainement la nécessité d’avoir internet si l’on veut que la petite annexe locale perdure » souligne Marie-Odile.

(Est Républicain du 20 janvier 2019)

L’appel de Jean-Pierre ORIOL, président des Restos 54

 

Voir la vidéo

Comment devient-on bénévole pour les Restos du Cœur, pour quoi faire, combien de temps par semaine ? Voici les réponses du vice-président des Restos de Meurthe-et-Moselle Robert Larose.

C’est le nombre des repas distribués

lors de la dernière campagne des

Restos du Cœur,

sur tout le département 54 !

A l’aide !

VANDOEUVRE-LÈS-NANCY

Est Républicain du 17 novembre 2018

« Des bonnes volontés… et des bras ! »

Jean-Pierre Oriol, président départemental des restos du cœur : « Un besoin urgent » Photo d’archives ER

La 34e campagne des restos du coeur est sur le point de démarrer. Face à la
demande toujours plus grande, les bénévoles ne suivent plus. L’association lance un
appel à toutes les bonnes volontés.
La campagne 2018 des restos du coeur est en passe de démarrer, avec des chiffres qui
affichent déjà une hausse non négligeable. Président départemental des Restos du
Coeur, Jean-Pierre Oriol s’attend à un nouveau record de fréquentation et réfléchit à
une nécessaire et indispensable adaptation des effectifs.
« Les plus petits des centres fonctionnent avec une dizaine de bénévoles. Les plus
importants comme à Vandoeuvre ou à Longwy ont besoin d’une quarantaine de
personnes », explique-t-il.
Mais la réalité des chiffres et des besoins mettent, aujourd’hui à mal, ce qui était vrai
hier. « Il y a encore deux ans, nous ouvrions 16 semaines en été et 16 semaines en
hiver.

• 45 semaines par an
Aujourd’hui, nous sommes passés à 45 semaines par an à effectifs constants, et
certains centres ont dû passer de 3 à cinq jours d’ouverture hebdomadaires pour
répondre à la demande ».
Les bonnes volontés ne comptent ni leur temps, ni leur énergie. « Certains sont là dès
7 h le matin. D’autres jusqu’à 18 h. A ce rythme-là, les 35 heures sont réalisées en trois
jours, et nos bénévoles, la plupart des retraités, affichent une moyenne d’âge de plus
de 65 ans ».
Bref, la main-d’oeuvre existante a un besoin urgent de renfort. « Il faudrait presque
doubler les effectifs », poursuit Jean-Pierre Oriol pour constituer un roulement sur
toute la journée ».
Les restos recherchent des bonnes volontés et des bras pour assurer l’accueil, la
distribution, l’accompagnement des personnes.
« Nous sommes également à la recherche de personnes susceptibles de pouvoir gérer
les stocks, des bénévoles à l’aise en informatique ».
Le siège a quant à lui besoin très vite d’un trésorier adjoint et d’une secrétaire
adjointe.
Renseignements : 03.83.55.50.50 ou par mail ad54.siege@restosducoeur.org

ad54.siege@restosducoeur.org

Craintes des donateurs !

L’impôt à la source modère la générosité des donateurs

Les changements de règles de la fiscalité inquiètent les Français depuis quelques mois.

Cette anxiété se transmet en ce moment aux associations locales et nationales,

qui craignent une baisse des dons. (L’Est Républicain du 11/11/2018)

Pourtant, 66  % c’est la part de votre don à un organisme d’intérêt général ou d’utilité publique qui sera déduite de vos impôts sur le revenu (et même 75 % du don à un organisme d’aide aux personnes en difficulté, s’il est inférieur à 536 €)

APPEL A BÉNÉVOLES

Dans notre département, pour continuer d’accueillir les

20000 personnes

qui viennent toute l’année dans nos

37 points ACCUEIL & DISTRIBUTION

 

Nous recherchons des BÉNÉVOLES

pour différentes fonctions  : accueil, distribution,

logistique, organisation,tâches administratives….etc

REJOIGNEZ nous en téléphonant au 03 83 55 50 50
ou par mail ad54.siege@restosducoeur.org 

On compte sur vous - Coluche